kiloptyque.net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - reproductions

Fil des billets

vendredi 13 avril 2012

1024! (ça avance)

Pour le projet en cours 1024!, les prises de vues sont finies depuis une semaine,

A0

de l'image A1, la première en haut à gauche,

AG34

à la AG 34, la dernière en bas à droite.

Et donc chaque image a été rephotographiée, pour une quatrième génération, la première en numérique. Pour des résultats très variés en fonction des couleurs de l'image originale, de parfaitement juste :

?23

à très décevant (par rapport à l'image de base, en terme de fidélité chromatique) :

?27A

C'est dû au capteur du boîtier qui a beaucoup de mal avec le rendu des rouges et des couleurs en contenant. Non pas des « rouges de lumière incidente », comme un objet qui est rouge parce qu'il absorbe les longueurs d'onde de la lumière inférieures à 600 nanomètres, et donc renvoie par réflexion les longueurs d'onde supérieures par exemple, mais les rouges de lumière, comme quand un filtre rouge est placé devant une source de lumière blanche (ou du moins à large bande passante) : notre œil voit une couleur, mais l'appareil en montre une toute autre. C'est le même phénomène qu'en photo de scène : les rouges sont cramés, les violets profonds deviennent bleu clair, les ambres devient jaunes, beuark !

mardi 3 avril 2012

Petit interlude en images qui bougent.

En pleine campagne de prises de vues avec le petit chariot, juste un petit lien vers des images fixes en mouvement :

Réglage reproduction 4G Kiloptyque CAF2..

L'image est un peu tremblotante aux changements d'altitude, c'est que l'on est quand même à un fort rapport de reproduction, environ 1/2, c'est une des 32 lignes choisies au pif dont je fait actuellement des reproductions pour la quatrième génération, la première en numérique.

Pour donner une idée de ce qui se passe à l'atelier. C'est assez fastidieux, mais en même temps, je suis tout d'abord assez content du fonctionnement du chariot, et puis j'éprouve un réel plaisir à rephotographier pour la quatrième fois ces images, une par une. Elles ont bien changé, depuis le début, et ce que je vois me plait bien.

À part un vrai problème de restitution de certaines couleurs par le capteur CMOS du D 300s, qui massacre allègrement les rouges, violets et autres oranges (ce qui est quand même dommage, vu le nombre important d'images de lever de soleil dans la série, je vais tester avec d'autres boîtiers pour voir, un bon vieux CCD, par exemple). C'est un problème que je connais bien en concert, mais là, entre l'image de contrôle sur le LCD de l'appareil et la vraie images à quelques centimètres, la différence est spectaculaire (en concert, je n'ai pas trop l'habitude de regarder ce que je viens de photographier, il y a un temps pour tout.

page 2 de 2 -